Mots croisés

CROISEZ LES MOTS AVEC SERGIO…

AIDE…

aide.jpg                                                                     pourvousaider.gif

Accéder à votre forum : Forum 

Voter pour mon blog

 

Annuaire de sites francophones en liens durs pour un meilleur positionnement

 

AIDE... voter pour le BLOG de Sergio en CLIQUANT SUR VOTER !!!!

(Site EL ANNUAIRE)

UN CONSEIL: Imprimez ce « pense-bête » et gardez-le à côté de votre  P.C… Puis, revenez de temps en temps voir s’il n’y a pas des « nouveautés »…

           Dans cette rubrique, je mettrai à la fois mes propres conseils, mes astuces, mes remarques mais, également, les astuces et les remarques que vous m’aurez signalées : celles-ci seront incorporées, au fur et à mesure. Un travail de groupe, en quelque sorte… Donc, n’hésitez pas à me signaler vos découvertes, vos « rencontres » : tout le monde en retirera toujours quelque chose…

                    I) La toute première chose,  c’est de commencer par lire, ne serait-ce qu’une fois, l’intégralité des définitions, sans chercher obligatoirement à commencer tout de suite la résolution, un peu comme un détective qui se rend sur les lieux du crime  pour « flairer » les éventuelles traces du passage du coupable… De toutes façons, essayez, d’abord, de repérer les mots les plus courts.  

          II) Dans le même style d’idée, lorsque vous penserez avoir trouvé « le bon mot », par exemple un mot à inscrire en horizontal, prenez la précaution de toujours vérifier si le début des mots à inscrire en vertical correspondrait éventuellement à votre hypothèse.

          III) Je pense qu’il faut quand même que je le dise, même si je sais que très peu de personnes seront de mon avis: la résolution d’une grille se fait à l’aide d’un crayon à papier (non gras) et, en cas d’erreur, d’une bonne gomme propre. Je sais que cela va en faire rire plus d’un(e) mais je crois que le jour où cette personne, ayant inscrit un mot, s’apercevra qu’elle s’est trompée, je crois qu’elle pensera à moi et se dira: « M…ince, Sergio avait raison: maintenant que j’ai écrit le mot, il sera toujours là devant mes yeux et il ne va pas arrêter de me gêner !!!! ».

          IV) N’essayez pas de brûler les étapes en tentant, par exemple, de vous « attaquer », dès le début, à des grilles 2 ou 3 étoiles ou supérieures: vous risquez de vous « dégoûter » de ce formidable « jeu d’esprit » qui gardera vos neurones en éveil !!! Démarrez donc par une revue de mots croisés proposant des grilles « faciles » (une étoile…), voire « pour les enfants »: vous serez toujours à temps de voir si votre niveau est nettement supérieur… 

          V) Personnellement, je fais des mots croisés depuis… plus de 40 ans !!!!! Et j’ai pris l’habitude, toujours en respectant les principes dont j’ai parlé ci-dessus, de faire, chaque jour, AU MOINS une grille de mots croisés et une grille de mots fléchés, en commençant toujours par la grille de mots fléchés, théoriquement plus aisée (quoi qu’elle puisse s’avérer, parfois, plus « piégeuse »…). Je me suis aperçu que le fait de procéder ainsi me permettait de « démarrer doucement » et d’embrayer, ensuite, sur la « partie noble ».

           VI) Il va sans dire que, une fois la (ou les) grille(s) terminée(s), il faut, bien évidemment, VERIFIER la sagacité de ses réponses à l’aide de la solution: vous verrez que, plus d’une fois, vous serez surpris(e)s. Ne pas hésiter, non plus, à s’aider des dictionnaires et encyclopédies à sa disposition pour approfondir ou clarifier quelque chose qui n’aurait pas été bien net. Cela ne sert à rien de faire un mots croisés si on ne vérifie pas ou si l’on ne cherche « pas plus loin ». Celui (ou celle) qui fait ça ne progressera jamais car il n’aura pas acquis les automatismes indispensables ni emmagasiné l’expérience…

          VII) On a tendance, surtout lorsqu’on est « débutant », à vouloir, à tout prix, trouver la première définition et, ainsi, prouver que l’on est… bon !!!! Mais, en fait, le calcul n’est pas si malin que ça… En fait, il vaut mieux se préoccuper des zones où l’on a le plus de chances de trouver c’est-à-dire la dernière ligne et la dernière colonne d’une grille. En effet, c’est là qu’on peut trouver, par exemple, les S des pluriels (attention aux pluriels en x, par exemple…), les E des féminins ou les T de certains adverbes ou formes conjuguées.

          VIII) Je conseille, personnellement, aprés avoir lu toutes les définitions (même si l’on ne s’y attarde pas plus que ça…), de rechercher, en priorité, les mots courts: en effet, vous verrez, avec l’expérience, que le nombre de ces mots courts est assez restreint (forcément…) et que cela peut servir de …base de lancement !!!! En plus, certains de ces mots reviennent assez systématiquement…

               Mais, même dans ces « mots courts« , il faut rester extrêment vigilant. En effet, on peut y trouver pas forcément des « pièges délibérés » mais, souvent, des sources d’erreurs.

               Par exemple: vous avez, comme définition: « Dieu égyptien« . Tout de suite, on a envie de mettre « RA » et c’est bien légitime… Sauf que, comme fait exprès, ce fameux Dieu peut avoir… DEUX ORTHOGRAPHES !!!! La plus courante est, effectivement, RA mais il y a aussi… RE qui est une autre orthographe !!!!! Je vous laisse imaginer les problèmes que cela peut occasionner et on peut très facilement être complétement perdu, selon la difficulté de la grille, pour une simple… lettre !

          IX) Un autre « piège » très courant dans lequel il est très facile de tomber: un mot très court et, donc, sans problème, à première vue… A première vue seulement !

               Je prends un exemple très précis pour que ce soit plus clair. Vous avez un mot de 3 lettres dont la définition est: »Cheveux rebelles« . Si on suit la règle habituellement admise de mettre un « S » en fin de mot au pluriel, on va avoir… un souci !

                En effet, dans le cas précis, même si la définition « semble » appeler un mot pluriel, la solution est, en fait, un mot au singulier, en fait => « EPI », qui est un ensemble de cheveux rebelles !!!!!

                 Méfiez-vous donc de ce genre de « facilité » qui risque de vous embrouiller et n’hésitez pas à effacer des « S » et, même, à tout effacer, en ne privilégiant que les mots « sûrs ».

                 Je vous en donne, ci-après, d’autres exemples caractèristiques:

                  a) Il faut trouver un mot de 3 lettres dont la définition est « Boules de Noël« . Si on se laisse « embarquer », on va mettre un « S »: grosse erreur !!! En effet, il s’agit, tout simplement, du … GUI !!!!

                  b) Du même genre, vous avez, comme définition pour un mot de 5 lettres : « PerleS fines«  : en fait, la réponse est un mot au singulier puisqu’il s’agit de… rosée.

                 c) Dans le même style, on peut avoir, par exemple, une définition du style: « Animaux d’élevage » qui semble appeler un mot au pluriel alors qu’il s’agit, en fait, du mot « BETAIL » !!!! Comme vous pouvez le voir, la possibilité de « se faire avoir » est toujours à l’affût !!!! Et il vaut mieux bien tout « peser » avant de rentrer un mot…

                   d) Il faut trouver, par exemple, un mot de quatre lettres dont la définition est : « Jours pour l’Empereur« . Attention: contrairement à ce que cela pourrait appeler c’est-à-dire un mot au pluriel, la réponse est, en fait,… CENT (les fameux cent jours de NAPOLEON) !!!

                   e) Dans un autre cas, toujours pour illustrer le même « piège », vous avez par exemple, la définition « Huit éléments binaires« . Là, encore, méfi (comme on dit chez moi…)…Car la solution n’est autre que… octet.

                    f) Encore un exemple, de la même veine mais un peu différent : il faut trouver un mot de 6 lettres dont la définition est : « Limites inférieures ». La solution est… MINIMA !!!!!. Le mot est bien au pluriel mais il a « la gueule » d’un mot au singulier…

                     g) Un autre exemple, un peu différent puisqu’il s’agit, là, de la définition d’un mot qui « semble » appeler un mot féminin puisqu’il s’agit de la définition => « Poussée ». Le mot a 4 lettres et l’envie est grande de mettre un mot qui se « terminerait » par « e »… Hélas ! La solution est, en fait, le mot « ELAN » qui est un mot masculin !!!!  

h) J’ai rencontré, encore, un « piège » du genre : 

Définition (mot de 6 lettres) : « LigneS musicaleS« .

                              Réponse : PORTEE        

          X)  Il y en a un autre (de problème…) devant lequel même les plus avertis  des cruciverbistes ne peuvent rien : il s’agit des mots composés c’est-à-dire des mots composés de… deux mots !!! Alors, là, il faut faire très attention car on n’y pense pratiquement jamais… A moins que le verbicrusiste (l’auteur du mots croisés…) ait eu l’indulgence de signaler qu’il y a deux mots : mais ce n’est le cas que dans des problèmes de niveau assez faible.

          XI) Toujours dans le même style de difficulté que l’on peut rencontrer en essayant de résoudre une grille, je vous en signale une qui est particulièrement « piègeuse ».Je vous prends un exemple pour que cela soit plus clair.

               Voilà: vous avez un mot de 5 lettres dont la définition est: « Parfois de choc« . Rien de particulier, à première vue mais… le mot est au pluriel !!!! Rien, dans la définition, ne laisse présager cela… et pourtant !!!! La réponse est, tout simplement, »ONDES« .

                Dans le même ordre d’idée mais dans l’autre sens, voici un autre cas.

               La définition est, pour un mots de 5 lettres: « Rejets après des coupes« . Là encore, si on met un   »s » comme semble l’appeler le définition, on risque d’être… marron !! En effet, la solution est … « Recru » !!!

               Vous voyez, le concepteur de mots croisés (le mots croisiste ou le verbicruciste…) peut donc vous attirer dans de multiples pièges qu’il n’est pas toujours évident de découvrir… En conséquence, la méfiance et la patience sont de mise dans cet exercice si particulier…

                Je vous en cite encore un que l’on rencontre très souvent : c’est un mot de trois lettres dont la première lettre est souvent « isolée » car entourée de deux cases noires. Autrement dit, cette première lettre n’est pas … « trouvable » autrement que par le raisonnement et les deux dernières lettres. La définition est du style: « Pièces à monter. ».Là, une fois de plus, il ne s’agit pas d’un mot au pluriel mais d’un « ensemble » de pièces puisque c’est le … kit.  

                 Vous en voulez encore ? Un autre qui se rencontre assez souvent… Définition => « Signes de secrétaire« . Là encore, on est tenté de mettre un SEt, pourtant, la solution est … STENO !!!! Donc, toujours bien penser, également, aux diminutifs, aux abréviations, aux sigles, etc.

                 Tiens, encore un exemple mais dans l’autre sens. La définition est: »Monter en haut« . Là encore, si, emporté(e)s par l’habitude, vous pensez que c’est un infinif qui va se terminer par un R, vous risquez de tomber de haut ! En effet, la réponse est, dans ce cas, le mot … PLEONASME !!!! Vous voyez, rien à voir avec un infinitif !!! Donc, encore une fois, ne mettez jamais un mot à la lègère et sans avoir vérifié avec les autres principes que je vous donne dans ce petit « guide ».

                   Des fois, c’est encore plus vache… Par exemple, vous avez une définition du style: « Envolées » qui semble appeler une réponse en féminin-pluriel… et bien, pas du tout puisqu’il faut mettre… ELANS !!! Alors, encore un fois, entourez-vous de toutes les précautions et utilisez toutes les astuces déjà indiquées, avant de mettre une c… bêtise !!!!

          XII) Un autre « souci » peut se présenter, encore, lorsque la définition appelle un infinitif: la grosse majorité d’entre nous, pour ne pas dire tous, nous allons avoir tendance à mettre un R terminal. C’est tentant mais cela risque de poser problème…

                 En effet, tous les verbes ne se terminent pas par un R, signe de l’infinif… N’oubliez jamais que certains, notamment les verbes des deuxième et troisième groupes ne se terminent pas par « …R. Exemble:faire, plaire, luire, résoudre, etc, etc. Alors: prudence…         

          XIII) Il arrive, assez souvent, surtout dans les définitions d’un assez bon niveau, que le concepteur de la grille et des définitions, veuille nous attirer « hors circuit » et, donc, nous faire écrire des « bêtises » qui peuvent être lourdes de conséquences pour la suite. Là encore, rien de mieux qu’un exemple parlant.

               Vous devez trouver un mot de 3 lettres dont la définition est: « Dément ou infirme« .

               Si vous n’êtes pas attentif ou si vous ne pensez (chose assez normale…) qu’au premier sens, vous allez mettre: « Fou« … et cela risque de ne pas coller !!!!

               Car, en l’occurence, il ne s’agit pas, ici, dans ce cas précis, d’un nom (un dément, un infirme…) ou d’un adjectif mais, plutôt, d’un VERBE!!!! (démentir ou infirmer). Et, forcément, la solution n’est pas « FOU » mais… « NIE » !!!!! Ce qui correspond parfaitement à la définition puisque c’est le verbe NIER à la 3ème personne du singulier et au présent  Donc, toujours de la prudence avant de prendre votre décision …                                      

          XIV) Un des problèmes les plus difficiles à résoudre, lorsqu’on essaye de résoudre une grille de mots croisés, c’est le cas des … noms propres !!!

                 En effet, là, il y a plusieurs cas qui se présentent et qui dépendent, en fait, à la fois de la difficulté propre à la grille (sa force…) mais aussi de la « culture » de la personne qui veut résoudre le problème.

                  Je prends encore un exemple:vous devez trouver un mot de 10 lettres à inscrire en horizontal et vous savez que c’est un nom propre (un général, un savant ou autre…). Le mot à trouver n’a aucune importance pour ce que je veux expliquer: c’est pourquoi, je me limiterai à vous donner les différentes pistes à explorer pour arriver à vos fins.

                   a) Le « meilleur » cas qui puisse se présenter, c’est celui où, par chance (ou grâce à votre culture…), vous connaissez ce fameux nom propre : là, c’est super et, après avoir vérifié (tout de même…) que cela correspondait bien à la définition, il ne vous resterait plus qu’à rentrer le mot dans la grille. Avec l’avantage supplémentaire de savoir que ce mot pourra vous servir de « base » sûre pour la suite…

                    b) Mais ce n’est pas toujours le cas et, très souvent, surtout si la grille est du genre « costaud », on n’a aucune idée tout simplement parce qu’on ne voit pas qui pourrait répondre à la définition. Là, il faut être très méthodique et vous servir, déjà, de tous les « petits trucs » que je vous ai déjà donnés auparavant (chercher à déterminer une ou deux lettres grâce aux mots que vous avez déjà trouvés lors de la partie « vertical« , lors de la première lecture de toutes les définitions…). Cela peut vous mettre sur une piste intéressante (à toujours vérifier avec le dictionnaire…).

                          Il faut penser aussi à une chose que j’ai très souvent remarquée dans mes longues années de pratique, c’est de … laisser reposer (mais oui !!!) le cas quelque temps… Il m’arrive très souvent, lorsqu’une grille m’a posé un problème et « laissé sur ma faim » un jour, de trouver la solution … le lendemain !!!! Vous avez certainement déjà fait vous-même l’expérience… On est alors tout étonné et on se demande pourquoi on n’avait pas trouvé, la veille, ce qui est évident ce jour-là…

                      c) Mais même là, il se peut qu’on soit toujours … coincé !!!!!! Alors, il vous reste, encore, la solution dont je vous avais déjà parlé plus haut : le dictionnaire des mots croisés. Comme je vous l’avais déjà expliqué, ce dictionnaire vous permet, soit dans le sens « normal » ou dans le sens « inverse », de trouver plus facilement le mot cherché (toujours à vérifier, bien entendu…). 

                           En dehors de ces dictionnaires spécialisés « mots croisés », d’autres dictionnaires peuvent rendre d’énormes services… Je pense, notamment, à tout un ensemble de « dicos » qui se penchent sur ces épineuses questions… Je vous en cite un certain nombre, sans que la liste soit exhaustive…

                           Il y a, par exemple, des dictionnaires des synonymes: un tel ouvrage recense tous les mots, classés par ordre alphabétique, et donne de nombreux mots ou expressions dont le sens est très voisin, dans un sens ou dans l’autre… Très, très intéressant et … « dépannant », si vous voulez bien me permettre ce néologisme qui dit bien ce qu’il veut dire !!!!

                            Il y en a de nombreux autres, tous aussi utiles: des homonymes (comme celui des synonymes déjà cité…), des contraires, des prénoms, des rimes, des citations, de l’argot, des proverbes, de l’ancien français, des mots d’origine étrangère, etc, etc. Vous voyez: il y a de quoi faire !!! 

                       d) Si cela ne suffit toujours pas, il existe, sur internet, des programmes (payants…) qui permettent de tout trouver… à condition que le mot cherché soit dans leur base de données !!!!! Sinon, il ne vous restera qu’à … attendre la solution !!!!!  (N.B: si vous êtes confronté(e)s avec ce style de problème, posez-moi la question en me communiquant toutes les données:peut-être pourrais-je vous aider …).

          XV) Il me vient en tête un autre exemple de « piège » et je vous le livre : ça peut toujours servir… La définition du mot à trouver est: « Supporter« . Vous n’avez pas d’autre « indice ». La tentation est grande, avec ce que l’on a déjà vu plus haut, de mettre … un « R » comme marque de l’infinitif. Je vous avais déjà signalé que cela n’était pas automatique… Et là, justement, ce serait une grosse erreur…

                   En effet, l’auteur voulait en fait parler du terme anglais « supporter »… Et la réponse est, non pas un verbe à l’infinitif mais bien un nom puisqu’il s’agit de … partisan !!!! J’aurais eu l’air fin avec mon « R« … 

           XVI) Autre chose, encore, qui n’apparaît pas forcément au début mais dont les plus aguerri(e)s se sont certainement déjà rendu compte, c’est que, au bout d’un certain temps de « pratique », on fait les choses machinalement car tout est « normal » et « tout roule ». Le jour où vous vous rendrez compte de celà, je vous conseille, tout simplement, par exemple, de changer de magazine de mots croisés ou de journal: vous verrez, sur l’autre publication ou journal ou revue spécialisée, on n’aura pas la même façon d’aborder les problèmes et, forcément, vous serez un peu dérouté(e)… Mais cela forgera encore votre expérience… 

            XVII) Pour vous faire voir à quel point le concepteur d’une grille peut vous induire en erreur, je vais vous donner, encore, un exemple … parlant !!!

             Voilà: il fallait trouver un mot de 4 lettres répondant à la définition : « Dans la galette des rois« . Comme aurait fait (presque…) n’importe qui, j’ai mis, n’ayant aucune indication sur la « force » de la grille en question, le mot « FEVE« , ce qui paraissait logique et imparable…

              Mais, au bout d’un moment, étant toujours « bloqué », je dus me rendre à l’évidence : il y avait un « truc » qui ne collait pas ! Et, tout de suite, vu mon expérience en la matière, je suis revenu « traîner » du côté de ma …  »FEVE« .

              Je reconnaîs que j’y ai passé un « petit moment », en essayant tout et en envisageant tous les sens possibles et imaginables. Ne trouvant pas, je me dis que cela était certainement pris non pas dans un sens DIRECT mais pris au sens figuré ou … que c’était du langage populaire !

              Banco ! En fait, la galette, c’était … des ECUS !!!! Comme quoi, il faut vraiment avoir l’esprit éveillé lorsqu’on fait des mots croisés…  

           XVIII) Je voulais aussi attirer votre attention sur les mots fléchés. Pourquoi, allez-vous me dire ? Et bien tout simplement parce qu’il m’est arrivé, quelquefois, de buter sur un mot que je ne trouvais pas…

                Pourtant, à première vue, pas de problème (j’en ai déjà parlé plus haut…) mais il arrive qu’une définition vous mette dans l’embarras … et cela m’est déjà arrivé !!!!

                 Je vous donne un exemple. La définition est « Nourrir le veau« , il y 5 lettres et vous savez que cela se termine par « IRER ». Vous avez une idée ? Non ? Et bien, c’est … « cirer » !!!! Futé, non ?

                  En fait, ce qui vous a trompé (… et m’a trompé également !!!!), c’est que, lorsqu’on lit une telle définition, on pense inévitablement à la charmante bestiole à quatre pattes alors que c’est à un tout autre stade qu’il fallait penser… C’est d’ailleurs avec des définitions  de cet acabit que les « bons » verbicruscistes arrivent à nous pondre des grilles qui … nous donnent du mal !!!!

                   Cela me fait penser à une autre « subtilité » que j’ai rencontrée mais, cette fois, c’était dans un mot croisés « banal ». Voilà : il fallait trouver un mot de deux lettres dont la définition était: « Elle joue un rôle voisin« .

                   Là, la subtilité, c’est de nous avoir fait considérer « ELLE« , le premier mot de la définition, comme un simple pronom utile à la phrase. Mais, en fait, c’était pour nous tromper et nous faire oublier que « ELLE« , c’était le masculin de LUI ou, plutôt, puisqu’il n’y a que deux lettres, le masculin de « IL ».  Très futé, non ?

                   Un autre exemple, la définition est « Touché profondemment » et le mot, qui ne comprend que 7 lettres, semble « bizarre ». En effet, il se termine par INT. On s’attend plutôt à une terminaison en é ou en u… Et bien non puisque la réponse est… ATTEINT !!!!

                    Si vous rencontrez, au cours de vos résolutions, des « choses remarquables ou insolites », contactez-moi pour que je puisse le mettre en ligne dans mon blog et, ainsi, en faire profiter tout le monde. D’avance, merci.

          XIX) Enfin, si malgré toutes vos tentatives et tous mes conseils, vous n’arrivez vraiment pas à vous sortir d’affaire, il reste un dernier truc à essayer et cela m’a assez souvent réussi… Voilà : je vous avais conseillé, au tout début, de toujours travailler avec crayon à papier et gomme. Si vraiment vous n’y arrivez pas, c’est peut-être (même sûrement, dirais-je…) que vous avez fait une erreur mais, forcément, il vous est impossible de trouver à quel endroit… Alors, aux grands maux les grands remèdes : effacez la totalité de la grille et … recommencez depuis le début !!!!! La plupart du temps, cela marche pour la bonne et simple raison que vous n’êtes plus influencé par ce qui était déjà inscrit et que votre esprit aborde le problème avec un oeil neuf et un esprit nouveau… Essayez et donnez-moi le résultat… 

           XX) En BONUS, je vous donne une Définition que je trouve, personnellement, gé-ni-a-le ! Vous me direz ce que vous en pensez… Je l’ai rencontrée dans un mots fléché, ce qui me fait dire qu’un mot fléché n’est pas forcément moins difficile qu’un mots croisés, surtout lorsque le concepteur est génial et plein d’esprit…. Je ne peux pas citer le journal dans laquelle je l’ai trouvée car je me défends de faire de la publicité mais c’est une revue de télévision dans laquelle, chaque semaine, à côté des pages de programmes télé, ont trouve, notamment, une grande grille de mots fléchés qui tient sur les deux pages centrales : à vous de chercher…

                    Il s’agit de trouver un mot de quatre lettres dont la définition est, tout simplement, si je puis dire => « Participe à un concours« . Je n’ai pas de honte à vous dire que j’ai cherché quelques jours avant d’avoir eu l’étincelle c’est-à-dire => AIDE !!!!!!!!!!!!

                     J’avoue que ce genre de définition est, pour moi, le nec plus ultra. D’ailleurs, si vous en connaissez d’autres de la même veine, je suis preneur: je pourrais même en faire une nouvelle rubrique dans ce petit blog… Alors, j’attends vos signalements avec impatience !!!! 

                             

Sergio.

 

IMPORTANT: Si vous appréciez mon blog, avant de quitter, merci de VOTER pour lui (voir ci-dessous « VOTER POUR MON BLOG » .

Voter pour mon blog

Lisabuzz.com parle de Les Mots Croisés de Sergio : Pincez-moi ! Est-ce un rêve ? Un songe ? Une hallucination ? PETTINOTTO Serge a réussi a réunir en un seul blog (Les Mots Croisés de Sergio) tous les ingrédients nécessaires au plaisir de l internaute. Où donc PETTINOTTO Serge et son esprit brillant ont-ils dégotté la formule magique du web ? Hélàs, je l ignore. Mais une chose est sûre : je retournerai souvent sur Les Mots Croisés de Sergio, du bonheur en pixels. signé http://blog.lisabuzz.com/


2 réponses:

  1. Titanpoker écrit:

    je vous remercie pour tous ces efforts vous faites un bon travail, je tiens vous souhaite une bonne continuation.
    Amicalement

  2. Sergio écrit:

    Bonsoir, Titanpoker,
    Merci pour tes encouragements qui me redonnent un peu de gaz…
    Comme je l’ai souvent dit depuis que j’ai créé ce petit blog pour les passionnés de mots croisés et autres jeux de lettres, je me sens « terriblement seul » sur ce blog car très peu de personnes font comme toi et me laissent un petit mot…Ce serait tellement plus sympa et, surtout, beaucoup plus enrichissant pour tout le monde, si les usagers de mon blog s’EXPRIMAIENT…
    Si tu as des suggestions, des idées, des remarques, etc, n’hésite pas:je réponds toujours !!!!
    Encore merci à toi et « à plus »…

    Bien amicalement à toi,

    Sergio.

Laisser un commentaire

titekeya |
Maps CS/CZ [ MAPPING HL1 ] |
WoW Gold |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thelegendeofwakabon
| serious ski
| Argent e-net